AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Lorsque la Belle s'ennuie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message


— coté coeur ? :
— un don ? : Bouclier mental


• more about you •
— relations :
— adresse:

MessageSujet: Lorsque la Belle s'ennuie...   Mer 23 Juin - 22:54





Edward CULLEN & Bella CULLEN
« Lorsque la Belle s'ennuie... »

Cette journée n'avait pas été spécialement intéressante, je m'étais quelques peu ennuyer et pour ne pas rejeter ma frustration sur ma fille j'avais préféré la laisser aller voir Jake. Certes je l'avais fait à contre-cœur, n'appréciant pas qu'en grandissant ma fille passe autant de temps avec celui à qui je savais qu'elle était destinée. Et je n'aimais pas franchement cela. Ma fille était bien trop jeune pour que je sache qu'elle appartienne déjà à quelqu'un d'autre surtout à celui que je considérais comme mon meilleur ami. Et au plus je voyais grandir ma fille, au plus cela me rongeait. Malgré tout j'essayais de faire des efforts pour le bonheur de ma fille dans un premier temps mais aussi pour celui de Jake car je voyais bien qu'il allait mal loin de Nessie... Et c'est d'ailleurs cela qui me permettait de résister à la tentation de les séparer définitivement en emmenant Renesmée loin de Jake. Surtout que je ne savais que trop bien ce qu'était d'être loin de l'être d'aimé...

Bref j'avais donc ronchonnait une bonne partie de la journée et vaquais à mes occupations comme l'entretien du cottage puis ensuite j'avais lu pour énième fois Roméo et Juliette, me rappelant combien de fois Edward s'était moqué de Roméo et tout ce que ce livre avait représenté pour moi alors que j'étais encore une fragile humaine. Mes souvenirs étaient plus ou moins vagues bien qu'ils ne soient pas si lointains, cela était dû à ma transformation et même si après qu'Edward m'ait conseillé de me remémorer au plus mes souvenirs d'humaine pour pas qu'ils ne s'effacent mais ils n'en restaient pas moins vagues. Enfin voilà j'étais donc dans le lit conjugal entrain de lire lorsque tout à coup j'entendis un bruit. Je m'étais donc dit que ça devait être Nessie ou Edward qui était entré. J'essayai donc d'identifier de qui provenait ce bruit en tendant l'oreille et en faisant appel à mon odorat. Mais ce cottage était imprégné de leur odeur, je n'arrivais pas à savoir lequel des deux était entré, c'est pourquoi je finis par sortir de ma chambre et cherchai qui était-ce.

Après avoir fait le tour de ma demeure, je finis par me résigner et retournai dans ma chambre pour continuer ma lecture lorsque j'entendis à nouveau un bruit venant cette fois de la chambre.

    « Edward, si c'est toi ce n'est pas drôle ! » dis-je sachant qu'il entendrait ce que j'avais dit comme si je l'avais crié.


Après ces quelques mots je rentrai de ma chambre lentement sachant que c'est de là qu'était le petit farceur. Mais vu la situation je n'avais aucun doute il s'agissait de mon bien aimé. Et je lui en étais reconnaissante, car il était vrai que j'avais bien besoin de distractions sachant que notre très chère fille était chez Jake et qu'elle allait dormir chez une amie et donc que je m'étais ennuyé toute la sainte journée. Une fois dans la chambre, je restais sur mes gardes retenant toute mon attention sur un quelconque signe qui me signalerait où se trouvait mon très cher mari. Puis d'un coup d'un seul je sentis des bras m'envelopper la taille... Aucun doute c'était Edward.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

1TYMillenium.lj.com
— localisation : Auprès des miens, à protéger ma famille, où pourrai-je être ?
— humeur : Appaisé
— une citation ? : "Quand on aime quelqu'un, on a toujours quelque chose à lui dire ou à lui écrire, jusqu'à la fin des temps."
— coté coeur ? : 1TYMillenium.lj.com
— un don ? : Lire dans les pensées d'autrui... Hormis ma femme



• more about you •
— relations :
— adresse:

MessageSujet: Re: Lorsque la Belle s'ennuie...   Jeu 24 Juin - 2:12

    Nessie venait de quitter la maison, comme à mon habitude je lui avais dit de faire attention, je l'avais embrassé avant de la laisser filer, qu'elle ait fait le choix de rester auprès de Jacob était quelque chose qui me pesait autant - parfois si ce n'est plus - qu'à sa mère. Mais il y avait également quelque chose que je savais. En ce genre de moment Bella était presque inconsolable et l'ennuie la gagner si personne n'égayait sa journée. Hors Jacob pouvait en ce genre de moment se venter d'avoir un point commun avec moi : vouloir le bien de l'être aimé.

    Je l'avais donc laissé replonger dans son sempiternel Roméo et Juliette, je crois que je ne comprendrai jamais ce qui la lie tant à ce livre, mais si elle l'aime pourquoi pas n'est-ce pas ? Si de cette manière elle pouvait garder un lien avec ce qui avait toujours été pour moi son âme...
    Je pris donc un temps pour aller voir Carlisle, lui parler de la situation et de nos inquiétudes. Ce n'est qu'une fois rassuré par les mots de mon père que je pu faire demi tour vers notre cottage.

    L'absence des pensées de mon épouse avait finit par devenir un jeu même pour moi qui avait mis tant de temps à me faire à cette idée. Lorsque je franchis le pas de la porte, je me mis donc en tête de lui changer les idées, je sortis deux verres dont je fis volontairement teinter le cristal avant de sortir une bouteille dont le son resta silencieux. Un sourire étira mes lèvres lorsque j'entendis les pas presque silencieux de ma chère et tendre quitter la chambre.
    J'en pris la direction par un autre chemin, m'y cacha le temps qu'elle revienne sur ses pas. Je m'amusais de la voir ainsi me chercher, usant de ses sens pour y parvenir. Je compris sans mal qu'elle ne faisait pas encore la différence entre les empruntes que nous laissions, qui imprégnait les murs, et celle qui était notre.. Un sillage permanent que nous laissions malgré nous.
    Une fois qu'elle fut revenu à son point de départ, je fis de nouveau raisonner le cristal, avant de cette fois me placer derrière elle. je la pris entre mes bras avant de souffler au creux de son oreille.

      « Bien sûr que ça l'est si non je ne l'aurai pas fait. Et si on en profitait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


— coté coeur ? :
— un don ? : Bouclier mental


• more about you •
— relations :
— adresse:

MessageSujet: Re: Lorsque la Belle s'ennuie...   Lun 28 Juin - 13:31





Edward CULLEN & Bella CULLEN
« Lorsque la Belle s'ennuie... »

    « Bien sûr que ça l'est si non je ne l'aurai pas fait. Et si on en profitait ? »


Cette voix... Je l'aurais reconnue entre mille... Elle me plaisait presque tout autant que son haleine qui venait de m'enivrer à l'instant même où il avait ouvert la bouche pour me parler. Je ne savais quoi, mais il y avait toujours eu quelque chose chez Edward que je fusse humaine ou vampire qui me captivait comme je ne le pouvais être par personne d'autre. Au début cela avait juste attiré mon regard, puis après mon attention et il avait fini par emprisonner mon cœur. Aujourd'hui étant vampire, ça n'était plus littéralement possible. Pourtant j'avais encore cette impression : de lui appartenir pour toujours -pour l'éternité même- quoi qu'il fasse et quoi qu'il advienne. C'était rassurant surtout lorsqu'après une longue et ennuyante journée comme celle-ci je me retrouvais dans ses bras.

J'avais donc écouté ce qu'il avait à me dire puis lorsqu'il eut achevé sa phrase, je m'étais tourné doucement afin de lui faire face. Je le regardais attentivement, ce qui ressemblait plus à de l'admiration qu'autre chose et finit par m'approcher un peu plus de lui en lui souriant. Mes réactions en voulaient dire long sur la joie de le retrouver et d'enfin ne plus m'ennuyer mais aussi sur ce qui m'avait traversé l'esprit lorsqu'il m'avait parlé de " profiter ". Le sachant cependant plus sage que moi, j'essayais de ne pas trop m'emballer histoire que si mon bien aimé et moi n'avions pas les mêmes attentes je ne sois pas trop dessus.

Puis tout à coup j'entendis à nouveau ce son clinquant qui m'avait quelques instants auparavant attiré hors de ma chambre puis m'y avait fait retourner. Je tournais alors la tête et me rendit compte qu'Edward tenait deux coupes ainsi qu'une bouteille de champagne. Je n'y avais même pas prêté attention, pourtant maintenant que je savais ce qu'il tenait si près de moi je sentais la bonne odeur de ce très bon champagne. Mais j'avais été trop distraite par l'odeur de mon cher et tendre pour ne sentir quoique ce soit d'autre...

    « Savez-vous monsieur Edward Cullen, que ni vous ni moi n'avons les vingt et un ans requis pour pouvoir consommer de l'alcool ? Ne croyez-vous pas que ça serait tout sauf raisonnable ? » lui dis-je en lui faisant un petit clin d'œil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

1TYMillenium.lj.com
— localisation : Auprès des miens, à protéger ma famille, où pourrai-je être ?
— humeur : Appaisé
— une citation ? : "Quand on aime quelqu'un, on a toujours quelque chose à lui dire ou à lui écrire, jusqu'à la fin des temps."
— coté coeur ? : 1TYMillenium.lj.com
— un don ? : Lire dans les pensées d'autrui... Hormis ma femme



• more about you •
— relations :
— adresse:

MessageSujet: Re: Lorsque la Belle s'ennuie...   Lun 12 Juil - 12:32

    J'avais mis longtemps à comprendre ce regard de Bella, ce moment où elle restait comme suspendu à mon regard ou à une quelconque odeur que je ne parvenait pas à repérer. Elle m'avait avoué à de nombreuses reprises que tout était "de ma faute", mais moi je ne l'avais jamais prise au sérieux. Mettant cela sur le compte d'un petit côté fleur bleu bien caché quelque part au fond d'elle et qu'elle se refusait d'avouer. Après tout quand on lit Roméo & Julietteon doit reconnaître qu'on est un brun romantique non ?
    Mais aujourd'hui je me jouais de cette quasi fascination qui était la sienne, et lorsque je pu la voir s'approcher autant de moi, et d'autant plus avec ce sourire là, j'approchai à mon tour et frôlai ses lèvres des miennes, dans un sourire qui se voulait autant malicieux que envieux. J'aimais la présence de Bella entre mes bras et contre moi, aujourd'hui plus encore car il n'y avait aucune douleur au fond de ma gorge... Elle était vampire et jamais plus je ne pourrai lui faire du mal, cette situation finalement, j'en trouvai des points positifs.

    De nouveau les verres teintèrent, c'était évidemment voulu, et lorsque je vis la réaction de Bella, je compris alors à quel point elle pouvait se "déconnecter" de tout le reste lorsqu'elle était en ma présence. Cela me fit sourire, avant que ce ne soit un rire qui m'échappe à la phrase de mon épouse.
    Je m'approchai alors et vint l'attraper entre mes bras, la soulevant avec facilité, la calant de mes bras, je l'entrainai donc vers notre salon.

      « Officiellement je te l'accorde, nous ne sommes que des étudiants, mais officieusement j'ai 21 ans depuis... » Un sourire se traça alors sur mes lèvres, cette fois plus que amusé. « Depuis plus de 80 ans maintenant ^^ »


    Une fois arrivés dans le salon, je la gardais sur mes genoux, et lui tendant les verres afin qu'elle les tienne et que je puisse ouvrir la bouteille, ajoutant au passage, toujours aussi amusé par cette simple remarque.

      « De plus je me permet de vous rappeler ma très chère épouse, que vous ne teniez pas le même discours le jour de notre mariage. C'était même tout le contraire hum... »


    C'était volontairement que je gardais ce sourire gravé au coin de mes lèvres, je savais que Bella n'y résistait pas. Et comme mon but était clairement de lui faire oublier la journée qu'elle venait de passer, tout était bon pour y parvenir. Et tandis que j'approchais mes lèvres des siennes on pu alors entendre un "POP" significatif à l'ouverture de la bouteille, qui malheureusement pour nous dégoulina sur nous xD. Je prie alors une mine faussement perplexe. Avant de me décider à l'asperge cette fois volontairement.(a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


— coté coeur ? :
— un don ? : Bouclier mental


• more about you •
— relations :
— adresse:

MessageSujet: Re: Lorsque la Belle s'ennuie...   Mar 27 Juil - 21:51





Edward CULLEN & Bella CULLEN
« Lorsque la Belle s'ennuie... »

Je ne pouvais m'empêcher de sourire à ce que je venais de dire, mais j'aimais jouer et taquiner mon époux. Et apparemment lui aussi. C'est donc sans réellement répondre à ma phrase qu'il s'était approché de moi. Je souriais de plus belle et encore plus lorsqu'il s'était emparé de moi comme si j'étais aussi légère qu'une poupée de chiffons et m'avait calé dans ses bras. Et tandis qu'il m'amenait au salon à une vitesse humaine, un rire m'échappa. J'aimais vraiment la tournure que prenait les événements. J'étais il y a quelques instants auparavant, dans mon lit me noyant dans l'ennui et maintenant j'étais l'épouse la plus heureuse du monde.

    « Officiellement je te l'accorde, nous ne sommes que des étudiants, mais officieusement j'ai 21 ans depuis... Depuis plus de 80 ans maintenant.. »

Puis une fois arrivés dans le salon il me déposa délicatement sur ses genoux et me tendit les verres. Je m'en emparais alors en faisant attention à mes faits et gestes. Même si depuis ma transformation je n'étais plus maladroite du moins plus autant que lorsque j'étais humaine je gardais encore certains réflexes comme ce dernier. Surtout que pour un vampire je restais tout de même plutôt maladroite, certes j'étais beaucoup plus habile que la quasi totalité des humains mais je n'en restais pas moins l'une des vampires les plus maladroites. Parfois même Emmett ou Alice se moquaient de moi à ce propos. Puis je fus sortie de mes songes en entendant sa voix claironner.

    « De plus je me permet de vous rappeler ma très chère épouse, que vous ne teniez pas le même discours le jour de notre mariage. C'était même tout le contraire hum... »

A ces mots je ne pus m'empêcher de pouffer, c'était certain si j'avais pu j'aurais rougie. En effet, le plus souvent ça avait été moi qui avait été tout sauf raisonnable et ça restait encore le cas maintenant. Je lui souriais donc tandis qu'il débouchait la bouteille. Un air malicieux se peigna alors sur mes traits, du moins jusqu'à ce que je le vis diriger la bouteille vers moi en m'éclaboussant. Un cri sortie de mes lèvres alors que je me levais par surprise.

    « Edward... Tu m'as tâché » lui dis-je en faisant une moue boudeuse.

Puis tout à coup une idée me traversa l'esprit... Je m'approchais donc rapidement de lui et donna un petit coup dans la bouteille en jouant ma petite innocente...

    « Oups désolée mon ange, faut croire que le hasard fait bien les choses... » repris-je rieuse avant de lui faire mon sourire colgate (a)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque la Belle s'ennuie...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsque la Belle s'ennuie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: •• FORKS •• :: Habitations :: Cottage de Bella et Edward -