AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Kayla Storm, Serpentard dans l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

Super Canon quoi =D
— localisation : In your ass !!
— humeur : Bad like always
— une citation ? : "Nobody's perfect. My name is nobody"
— un don ? : Pas besoin de don à la perfectioon... ♫


• more about you •
— relations :
— adresse:

MessageSujet: Kayla Storm, Serpentard dans l'âme   Mar 8 Déc - 19:46

*ouuuh, j'inaugure la partie Fanfiction pas Twilight c'est canoooon!!*

Well, les infos d'usage.

Disclamer: Le monde appartient bien évidemment à J.K Rowling, sans qui je ne serai qu'une geek qui ne lit pas. Sans elle, nous serions tous perdus, désorientés et... ok, j'me tais, vous avez compris Very Happy Maintenant, les persos de ma fic.
Le personnage de Nathan Rogue appartient à "celle dont je n'ai pas le droit de prononcer le nom" et merci à elle de me laisser "emprunter" son perso pour cette fic
Warren Rise appartient totalement à Aurélie qui le fait vivre et que je remercie également de me laisser disposer de son personnage
Elizabeth Darcy appartient entièrement à Alizée, et un gros bazous, énorme et tout mouillé à elle de me laisser disposer également d'Eliza pour cette fic
Brian Williams appartient à... Brian ! XD et merci à lui pour le chapitre consacré à notre "entrevue"
Et enfin (le meilleur pour la fin) Kayla Storm m'appartient totalement, aucun plagiat merci ;)
Genre: Aventure/Horreur
Rating: K
Paring: Trop de personnages pour n'en mettre que deux, mais ceux qu'on va le plus voir, après Poudlard: Kayla/Elizabeth/Warren (no couple)

------------------------------


    Prologue: My secrets, my life and others

    Une sombre nuit d'hiver, décembre, dix-huit ans plus tôt.

    Deux silhouettes sont serrées l'une contre l'autre. Deux personnes. Deux destins. Un aboutissement. Le premier se nomme Jonathan Storm. Six ans plus tôt, il a accepté de devenir un mangemort, de servir Lord Voldemort. C'est là qu'il a rencontré la deuxième silhouette: Meryann Minas. Tous deux de Sang-Pur, le Lord ne s'opposa pas à leur union. Mais, deux mois plus tôt, Meryann a appris une nouvelle censée être heureuse, mais catastrophique pour les deux: elle était enceinte. Aussitôt, elle a supplié son mari de s'enfuir avec elle, de renoncer à Lord Voldemort, de renoncer à la magie. Par amour pour sa femme, il accepta. Leur première erreur.
    Cette nuit-là, donc, dans les ruelles de Londres, Jonathan et Meryann Storm, effrayés, seuls, cherchaient du réconfort l'un dans l'autre. Jonathan avait une sanglante blessure sur le bras, et sa femme pleurait doucement contre son épaule. Il avait, quelques minutes plus tôt, découpé la Marque qui le liait au Seigneur des Ténèbres. Meryann avait fait de même, et Jonathan avait insisté pour qu'elle prenne les dernières gouttes de dictam. Il n'en avait donc plus.

    « Ne t’en fais donc pas. Tout ira bien.
    - Tu sais bien que non… »

    En effet, Jonathan le savait. On ne quittait pas impunément le Seigneur des Ténèbres. La sentence tombera…

    Dix-sept juillet, Madrid, dix-sept ans plus tôt

    Jonathan regarda sa fille, sans aucune expression sur le visage. Elle était pourtant ravissante de jolies bouclettes sur le front, un regard plus sombre qu’une nuit sans lune, babillant allègrement. Cependant, elle faisait son malheur, bien que sa femme soit heureuse. Cette enfant ne lui causait que des soucis. Elle provoquerait leurs morts, à tous les deux. Et ce sera la fin, une triste fin.
    Kayla Storm, dans les bras de son père, se permit d’ouvrir les yeux.

    Kayla a quatre ans. Madrid

    La petite fille plissa les yeux. Elle était assise en tailleurs au milieu du jardin. Son père, lui, occupait une chaise à quelques mètres d’elle.

    « Père, pourquoi nous déménageons tout le temps? »

    Jonathan ne répondit pas. Pourquoi? La réponse aurait pu être évidente si Kayla avait été plus âgée, et si sa femme et lui n’avaient pas décidé de lui mentir. Ils tentaient d’échapper à Voldemort, bien que celui-ci soit réduit à l’état de rien ambulant. Ses mangemorts, eux, voulaient faire la peau à tous ceux qui avaient désertés le Lord… dont les Storm.

    « Cesse de poser des questions, Kayla. »

    L’enfant se renfrogna. Elle jeta un œil à sa maison. Grande, belle, elle savait que ce n’était pas la sienne à elle. C’était une maison à quelqu’un d’autre, et ses parents l’avaient volée. Parce qu’ils étaient en fuite.
    Kayla avait compris cela. Mais ce qu’elle ne savait pas, c’était pourquoi ils fuyaient. Et surtout, ce qu’ils fuyaient.

    Kayla à dix ans. Londres

    Il faisait chaud, c’était l’été. Kayla savait que c’était bientôt son anniversaire, elle allait avoir onze ans dans approximativement deux semaines. Elle s’en fichait. Elle voulait seulement dormir. Mais le ronronnement du moteur empêchait un sommeil convenable.
    Ses parents étaient allés à une soirée. Comme d’habitude, malgré ses protestations, elle était venue avec eux. Un homme tout chauve mais avec une barbe avait glissé quelques mots à l’oreille de Jonathan, et il avait aussitôt embarqué sa femme et sa fille dans la voiture. Kayla n’avait pas posé de questions, après avoir entendu Jonathan murmurer:

    « Il nous a retrouvés »

    A sa femme. L’enfant sentait la peur qui émanait de ses parents. Son père filait sur la route, et elle aperçut un bout de bois dépassant de sa poche. Puis, ses yeux se fermèrent. Le sommeil l’emportait enfin.
    Meryann, inquiète, jeta un œil à sa fille. Elle dormait profondément, ses petits poings serrés, ses genoux remontés contre sa poitrine. Soudain, Jonathan pila. Si Meryann poussa un cri de surprise, Kayla ne se réveilla pas.

    « Qu’est-ce que…
    -Chut. »

    Interdite, Meryann regarda son mari qui fixait la route. Elle tourna la tête, et son cœur cessa un instant de battre.
    Dix-huit silhouettes, encapuchonnées, des cadavres de Moldus à leurs pieds, ricanaient en voyant la voiture. Vite, Meryann jeta une couverture sur sa fille, et embrassa rapidement Jonathan. Ils sortirent de l’habitacle, baguettes brandies.
    Il y eut vingt éclairs verts. Seulement deux cadavres. Deux destinées… un même sort. Jonathan et Meryann Storm expièrent en même temps, alors qu’un mangemort jetait un arbre sur la voiture abandonnée.
    À l’intérieur, une petite fille aux grands yeux noirs hurla lorsque la branche de l’arbre s’enfonça dans son ventre. Et elle cria d’autant plus lorsqu’elle sentit un liquide se répandre dans ses veines, traçant le feu de son propre destin.

    Kayla a treize ans. Londres

    La jeune Storm tirait une valise sans effort apparent. Elle s’avança vers une petite maison, toute délabrée. Personne de sain d’esprit n’aurait envie d’entrer là-dedans. Pourtant, elle sortit une clef de sa poche, et la fit tourner dans la serrure.
    Depuis le meurtre de ses parents, Kayla a beaucoup appris. Désormais à Poudlard, dans la maison Serpentard, la jeune fille était au courant de l’histoire de Voldemort. Elle savait que c’était les mangemorts qui avaient tué ses parents. Elle les haïssait. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que ses propres parents en avaient été aussi…
    Si Meryann et Jonathan n’avaient jamais été attentionnés, affectueux avec elle, ils étaient toujours mieux que LUI. Oncle Freddy. Freddy Minas, un affreux mangemort, qui était le frère de Meryann, l’oncle de Kayla. Un mangemort vivant comme un moldu, qui buvait de l’alcool moldu et sorcier sans distinction, juste pour boire. Qui était violent.
    Par sa faute, Kayla était coupée du monde. Trop de violence sur elle, parfois des choses pires que les coups. On ne va pas vous faire un dessin, hein?
    À cause de tout cela, elle ne pouvait plus toucher personne. Le contact physique, hormis celui avec son oncle, forcé de toute manière, était impossible pour elle. Toucher quelqu’un lui donnait une horrible sensation nauséeuse, des impressions d’insécurité, une gêne énorme. Kayla connaissait beaucoup de sortilèges, maintenant. Le ou la première qui la touchait se retrouvait généralement la tête dans le Lac.
    Mais aujourd’hui, terminé tout cela. Kayla en avait ras le bol. Elle allait tuer son oncle. Elle n’avait que treize ans, mais elle le ferait. Elle avait tout prévu, personne ne saurait que c’est elle.
    Entrant dans la maison, la jeune Serpentard regarda d’un air dégoûté la silhouette avachie de Freddy. Elle laissa la valise dehors, s’avança jusqu’à la gazinière que son oncle gardait pour faire bonne figure. Elle ouvrit le gaz. Prit une allumette. Compta jusqu’à dix-huit. Ce chiffre là parce qu’elle sentait qu’elle mourrait à dix-huit ans. Classe non?
    Et elle déposa l’allumette près de son oncle, avant de s’enfuir de la maison, de reprendre sa valise et de se mettre à courir.
    Deux cent mètres plus loin, elle entendit l’explosion. Intense.
    Puis elle sentit le coup. À l’arrière de sa tête.

    « Comme si tu pouvais me tuer comme cela.
    - Nooooon! »

    Freddy eut un sourire goguenard avant de la frapper à nouveau…

    Kayla a quatorze ans, Poudlard

    « Salut, Warren! »

    Le sourire éblouissant du Gryffondor réchauffa le cœur de Kayla lorsqu’elle s’assit près de son ami. Si un an les séparait, depuis plus de trois mois, les deux jeunes gens discutaient ensembles, et une solide amitié avait fini par se forger entre eux. Il étaient opposés, pourtant. Warren était courageux, amusant, gentil et attentionné, et il était à Gryffondor. Kayla, elle, était faible, renfermée, difficile à faire sourire, et surtout, à Serpentard. Et son incapacité à toucher la moindre chose empêchait les contacts physiques naturels comme une tape dans le dos ou autre… Kayla savait que cela dérangeait Warren, mais il faisait avec. Il l’acceptait telle qu’elle était. Et rien que pour cela, elle l’aimait plus encore…

    Kayla a quinze ans, Poudlard

    Elle serra les dents, essayant d’empêcher ses larmes de couler. Il fallait se rendre à l’évidence. Il n’était pas là. Il n’était pas venu. Sans la prévenir…
    Depuis plus d’une semaine, Kayla tournait en rond. C’était la rentrée, et elle l’attendait, lui. Warren Rise. Mais il n’a jamais daigné pointer le bout de son nez. Il n’était pas à Poudlard. Il ne pouvait pas avoir raté le train, il serait déjà arrivé depuis longtemps d’un quelconque autre moyen. Mais il n’était pas là. Elle l’attendait désespérément pour rien, au fond d’elle, la jeune fille savait qu’il ne reviendrait pas. Était-ce à cause d’elle? Qu’avait-elle fait? C’était injuste. Ce n’était pas sa faute si elle ne pouvait pas le toucher!
    Elle se plaça devant un Gryffondor de sixième année.

    « Il est où, Warren Rise? »

    Il la regarda bizarrement.

    « Tu es pas au courant? Il a rejoint Durmstrang. Il ne reviendra pas. »

    Pour la peine, Kayla le jeta dans le lac à l’aide d’un sortilège informulé. Elle se délecta un instant de son cri puis d’un « glou » caractéristique.
    Parti. Il était parti à Durmstrang, sans la prévenir, sans la moindre lettre, sans lui faire savoir quoi que ce soit. Et les lettres envoyées pendant l’été? Il n’aurait pas pu glisser un « Au fait, je pars à Durmstrang, ne m’attend pas l’année prochaine » ? Non, trop dur pour monsieur Rise…
    Kayla le raya de sa vie.

    Kayla a seize ans, Poudlard

    « Welcome to Hogwarts » grogna la jeune fille, dans la calèche tirée par des Sombrals. Elle les voyait parfaitement bien, et si, lors de sa seconde année, la première fois qu’elle les avait vus, ils lui avaient fait peur, ce n’était plus le cas. Elle les acceptait, ils étaient différents, comme elle.
    Pour cette nouvelle année à Poudlard, Kayla était seule, comme d’habitude. Elle n’espérait pas voir Warren dans le hall, l’attendre avec son sourire en coin habituel. Elle n’avait plus de nouvelles depuis un an, et n’y pensait même plus.
    La calèche s’arrêta, et Kayla en descendit. Elle regarda le château, imposant, et soupira. En route…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kayla Storm, Serpentard dans l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: •• HORS JEU •• :: Les plumes :: Fanfictions -